• Tarif normal

    image

    L'entrée

     

    image

    Supplément lunette

    1 euro supplémentaire vous sera demandé pour la location des lunettes si la séance est en 3D.

  • Tarif Réduit

    image

    Pour les - de 12 ans et - de 18 ans *

    * - 18 ans possédant la carte Mozaïc du Crédit Agricole

     

    image

    Supplément lunette

    1 euro supplémentaire vous sera demandé pour la location des lunettes si la séance est en 3D.

  • Abonnement

    image

    10 places 50 €

     

    image

    Supplément lunette

    1 euro supplémentaire vous sera demandé pour la location des lunettes si la séance est en 3D.

  • Confiserie

    image

    La confiserie

    Des bonbons, glaces et boissons sont en vente avant la projection.

     
  • Theatre

    image

    Le théatre de l'évasion

    Le Théâtre de l'Evasion est une association de théâtre amateur régie par la Loi de 1901 solidement implantée à Plouescat depuis 1990.Il joue un rôle important dans la vie locale, passant d'une bande de passionnés à une vraie troupe, pérenne, à l'origine d'une école, et même d'un festival pendant 3 années.

     



Prochaine séance le 28/07/2014 à 20:45

L'Homme qu'on aimait trop
Réalisé par : André Téchiné
Avec : Guillaume Canet (Maurice Agnelet), Catherine Deneuve (Renée Le Roux), Adèle Haenel (Agnès Le Roux)...
Synopsis : Ce film est présenté dans la catégorie ''Hors Compétition'' au Festival de Cannes 2014. 1976. Après l’échec de son mariage, Agnès Le Roux rentre d’Afrique et retrouve sa mère, Renée, propriétaire du casino Le Palais de la Méditerranée à Nice. La jeune femme tombe amoureuse de l’homme de confiance de Renée, Maurice Agnelet, un avocat de dix ans son aîné. Maurice a d’autres liaisons. Agnès l’aime à la folie. Actionnaire du Palais de la Méditerranée, Agnès veut vendre sa part de l’héritage familial pour voler de ses propres ailes. Une partie truquée siphonne les caisses de la salle de jeux. On menace Renée. Derrière ces manœuvres guerrières plane l’ombre de la mafia et de Fratoni le patron du casino concurrent qui veut prendre le contrôle du Palais de la Méditerranée. Tombé en disgrâce auprès de Renée, Maurice met en relation Agnès avec Fratoni qui lui offre trois millions de francs pour qu’elle vote contre sa mère. Agnès accepte le marché. Renée perd le contrôle du casino. Agnès supporte mal sa propre trahison. Maurice s’éloigne. Après une tentative de suicide, la jeune femme disparaît à la Toussaint 1977. On ne retrouvera jamais son corps. Trente ans après, Maurice Agnelet demeure l’éternel suspect de ce crime sans preuve ni cadavre. Convaincue de sa culpabilité, Renée se bat pour qu’il soit condamné…